• Nathanaëlle HAUBOIS

Courage à tous ! Tenez bon !

Je vous écris en cette 4ème semaine de confinement car, comme moi, je pense que vous êtes dans l'attente des informations de ce soir et des annonces du gouvernement.

Nous savons tous que le confinement va durer encore plusieurs semaines et je voulais vous soutenir au mieux dans cette épreuve.



Pour ceux qui ne peuvent poursuivre leur activité professionnelle, ces 4 semaines nous ont permis de prendre du temps, de ralentir le rythme, de goûter différemment la vie, les relations...

Après lecture de vos retours, plusieurs d'entre vous m'ont dit pouvoir (enfin) prendre du temps pour eux et ceci sans culpabilité et malgré la crise sanitaire qui se déroule.

Même si parfois ce "temps pour soi" peut être porteur d'angoisse, il peut aussi être une chance de faire le point sur pas mal de choses que l'on souhaite voir changer dans sa vie.

C'est un peu un temps de bilan, d'introspection, qui nous est imposé alors autant le mettre à profit et essayer d'en retirer quelque chose pour soi.

Pour ceux qui maintiennent une activité professionnelle, les journées sont longues et bien remplies. Parfois, et j'ai eu des retours dans ce sens, on peut avoir tendance à "en faire plus que si on était au travail" à cumuler les heures supplémentaires, à rester disponible à toute heure, comme si on voulait compenser le fait d'être chez soi, comme si il fallait que le temps passe plus vite... j'espère que vous saurez être vigilants sur vos limites et votre énergie et si vous le pouvez (les soignants bien sûr ne le peuvent pas) fractionner le temps de travail, faites des pauses, fixez-vous des horaires non disponibles...

Et puis il y a aussi ceux qui ont leurs enfants à domicile (qu'ils travaillent ou non) il faut les occuper, s'en occuper, les distraire, les accompagner aussi dans cette période si étrange qu'est le confinement. N'hésitez pas à parler avec vos enfants de ce que nous traversons avec les vrais mots "virus" "maladie" "mort" "confinement" "interdit" car cela les aidera à intégrer cette période petit à petit et à vous poser les questions qui leur sont utiles.

Cette prolongation de confinement qui s'annonce va nous mettre encore à l'épreuve, l'épreuve de la durée et du temps.

Je vous souhaite de prendre la mesure du temps qui passe et de toutes les possibilités qu'il vous offre.

J'essaye quotidiennement de focaliser mon attention sur toutes les choses que " je peux faire", de les lister, de les planifier, de les mettre en pratique.

Si nous nous laissons submerger par la liste des choses "que l'on ne peut pas faire", nous allons être pris par l'angoisse, la peur, la colère et la tristesse.

J'espère pour vous tous que vous parviendrez à focaliser votre attention sur la bonne boussole, celle qui va vous permettre de tenir, de vivre dans un état émotionnel confortable et de pouvoir être en relation avec les autres.

Je reste disponible si besoin.

Au plaisir de vous lire et de vous revoir !

Je profite de l'occasion pour vous souhaiter de Joyeuses Pâques !

Bien cordialement,

votre psy qui pense bien à vous,


Nathanaëlle HAUBOIS


0 vue

MON CHEMIN PSY

Cabinet de Psychothérapie 47 rue Maréchal Joffre, Nantes

Nathanaëlle HAUBOIS

Psychologue clinicienne, Psychothérapeute

nathanaelle.haubois@gmail.com / 06 09 70 93 35

SIRET : 813 311 255 000 18

N° ADELI : 449134574 (immatriculation à l'ARS)

Membre actif de la FFPP (Fédération Française des Psychologues et de la Psychologie)

Editeur site : Nathanaelle HAUBOIS

Hébergement : WIX

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now